L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Les tables tactiques

La table tactique se compose des responsables et des directeurs des établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux, des professionnels de santé libéraux qui accompagnent ou prennent en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées et les personnes âgées en perte d’autonomie fonctionnelle sur le territoire concerné. Le niveau de représentation doit être décisionnel et légitime (mandat, lettre de mission, etc.), c’est un élément déterminant de la coresponsabilité.

Au niveau tactique s’effectuent la mise en œuvre et l’analyse du service rendu. La table peut alors ajuster l’offre et/ou interpeller la table de concertation stratégique. Ce niveau a pour mission d’harmoniser les pratiques et d’améliorer la lisibilité du système de soins et d’aides. Les différents niveaux de concertation structurent l’organisation des acteurs. La concertation aura pour corollaire de diminuer les redondances dans les évaluations des besoins des personnes, par exemple par la réalisation de passerelles institutionnelles entre les différents organismes effectuant des évaluations (évaluation par les équipes médico-sociales de l’APA, les caisses d’assurance vieillesse, les services hospitaliers, les réseaux, etc.) (Cahier des charges MAIA)